Coup de coeur à MARQUISE/Starr et son "Impénitence"

Impénitence

 

 

Au sein du monde et de ses étranges bruits
Des gens souffrent et font souffrir atrocement les autres.
Si les moines et les religieuses se rassemblent au choeur de la nuit
C'est pour sauver ces âmes en dérive.

Ne sois pas d'humeur factieuse n'écris pas de poèmes sombres

Nous sommes avec férocité de délicieuses impénitences
Des enfants qu'on dit perdu parmi les ombres
Nous sommes la rage au coeur
Des Mystiques qui te donnent l'espérance

Tournent dans l'eau noire les pensées, naissent les implacables rougeurs
Des demeures où l'on ne veut pas savoir, cette souffrance
Et ces mots à boire s'abreuvent de lumières amoureuses
De passions, de soleil, font pourrir les pages ombreuses
De tes livres, esquisses trop promptes
A se gorger de poisons ; Mais quelle honte
De chercher ces Equisses dans les ordures

A tes amants plus ou moins fidèles, à tes illusions jetées en pâture
Je voudrais te dédier ce poème, te rendre ta force et tes couleurs
Jaillir la joie de l'enfant magicien comme cette drôle de fleur

....
....
....

Comme souvenir de toi, j'ignore encore tout, seule mémoire en deuil
Trouvée dans ces antiques décombres, le dernier de mes rêves: un cercueil
...

Réveille ce corps de marbre, suis cette terrible aurore
Fais pénitence et demande à la poussière
Si parmi elle il reste encore une ombre

S'arrête la transe et tu te dis que tu peux attendre encore

Ne sois pas d'humeur factieuse, n'écris pas de poèmes sombres



25/07/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion